Actualités des Transports pour la semaine du 15 au 21 juin 2015

taxis_parisientaxi parisien II by Phil Hilfiker (CC BY-NC-ND)

Taxis, Uber & UberPOP — Libéralisation du transport par autocar — Le développement des moyens de paiement pour faciliter la mobilité — Relèvement du seuil des entreprises assujetties au versement transport

  • Taxis, Uber & UberPOP

Mardi 16 juin, plus d’une centaine de taxis manifestaient pour dénoncer la concurrence de l’application UberPOP et des VTC (1), et demander que les lois soient appliquées pour les VTC. Selon Benjamin Cardoso, président de la fédération des VTC et fondateur de LeCab, les VTC ne devraient pas être la cible de cette manifestation (2), mais seulement UberPOP. Il rappelle notamment que les taxis et VTC avaient conjointement attaqués Uber. Face à cette nouvelle crise et pour répondre aux dernières revendications, le gouvernement annonce une série de mesures pour mieux traquer les infractions commises par les taxis et les VTC (3) ainsi que le renforcement des contrôles des activités de type UberPOP. Enfin, le gouvernement se dit déterminé à permettre la mise en place de voies réservées sur l’A1 pour les bus et taxis. Cependant, cette annonce n’aura pas suffit à apaiser la colère des taxis (4) qui demandent au gouvernement d’arrêter l’exploitation des applications mobiles de type UberPOP menaçant d’une grève à durée illimitée à partir du 25 juin. Pour conclure, voici le témoignage d’un conducteur UberPOP (5) sur ces rebondissements.

(1) AFP, Manifestations de taxis à Paris et aux aéroports contre UberPOP, leparisien, 16/06/2015 — (2) Florence Guernalec (avec AFP), Les VTC ne veulent pas être confondus avec UberPOP, mobilicites.com, 16/06/2015 — (3) Florence Guernalec, Taxis-VTC-UberPOP : le gouvernement reprend la main, mobilicites.com, 17/06/2015 — (4) Florence Guernalec (avec AFP), Les artisans taxis lancent un nouvel ultimatum au gouvernement, mobilicites.com, 18/06/2015 — (5) Fabian Daurat, Je suis chauffeur UberPop et j’ai le droit d’exister, rue89.nouvelobs.com, 20/06/2015
  • Libéralisation du transport par autocar

Tous comme les autres opérateurs, la SNCF se prépare à la libéralisation du transport par autocar (1). En effet, la filiale iDBUS forme actuellement 200 conducteurs et a commandé 80 cars. L’article de Transport Shaker (2) fait d’ailleurs le point sur l’état d’avancement de la préparation de chaque opérateur. Cependant, de ces différents articles, il ressort surtout qu’un problème de congestion des gares routières risque de se poser rapidement. Lyon sera d’ailleurs certainement l’une des premières villes concernées puisqu’il semblerait qu’elle fasse l’objet d’une attention particulière de la part des opérateurs de transport. (3) 

(1) Lionel Steinmann, La SNCF prépare sa riposte dans le transport par car, lesechos.fr, 22/06/2015 — (2) Anne-Cécile Klein, Libéralisation des autocars: concurrents, à vos marques, prêts …!, transportshaker-solucom.fr, 16/06/2015 — (3) Vincent Charbonnier, Lyon, pivot des bus longue distance, lesechos.fr, 22/06/2015
  • Le développement des moyens de paiement pour faciliter la mobilité

Transport for London, toujours à la recherche de nouveaux moyens de paiement pour ses voyageurs, a déclaré accepter Apple Pay (1) dès son lancement au Royaume-Uni. A Milan, les voyageurs de transport en commun peuvent désormais acheter leur ticket de transport par SMS (2) tandis qu’en France ce sont les parcs de stationnement qui développement des partenariats (3) avec les opérateurs de téléphonie mobile pour faciliter le paiement des usagers.

(1) lbriant, TFL intègre Apple Pay, simplifier-la-mobilite.tumblr.com, 13/06/2015– (2) lbriant, Une billetterie par SMS pour le transport à Milan, simplifier-la-mobilite.tumblr.com, 13/06/2015 — (3) Florence Guernalec, Un Pass Mobilités NFC pour le parking, l’autopartage, le vélo en libre-service…, mobilicites.com, 15/06/2015
  • Relèvement du seuil des entreprises assujetties au versement transport

Le 9 juin dernier, dans le cadre de mesures en faveur des TPE, le Premier ministre annonçait le relèvement du seuil de 9 à 11 salariés des entreprises assujetties au versement transport (1). La mesure jugée « catastrophique » par les associations d’élus met tout particulièrement l‘Ile-de-France dans une situation délicate (2). En effet, cette annonce intervient six mois après l’accord du Premier ministre d’augmenter le VT afin d’aider au financement du tarif unique; condition nécessaire à sa mise en place.

(1) A.L. avec AFP, Baisse prévue du versement transport : les élus d’Ile-de-France réclament une compensation intégrale, localtis.info, 17/06/2015 — (2) Versement Transport: le tollé, mobilettre.com, 12/06/2015

————————

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *