Actualité transport pour la semaine du 7 au 13 décembre 2015

NFC
Transports publics 2012 by Pierre Metivier (CC BY-NC)

Actualité transport: COP21 et les transports — Jeux de données Opendata pour le secteur des transports.– Formation pour les villes/régions souhaitant développer la marche et le vélo — Autoroutes: hausses des péages en 2016 — Les autocars Macron — Moyens de paiements pour ses déplacements en transports en commun  

  • COP21 et les transports

L’accord universel sur le climat a été adopté le samedi 12 décembre au soir. Dans la mesure où les transports représentent 25% des émissions de CO2 et sont responsables de l’émission de particules très nuisibles pour la santé, le secteur est fortement concerné par la COP21. Toutefois, on retient que  les transports aériens et maritimes ne font pas partie des accords (1).

(1) Gérard Feldzer, La COP 21 et les transports 2/2, Transportez-moi, franceinfo.fr, 13/12/2015
  • Jeux de données Opendata pour le secteur des transports.

Afin d’encourager le développement de projets innovants visant à promouvoir des alternatives à la voiture individuelle, le site du gouvernement a sélectionné des jeux de données (1)Opendata relatifs aux transports.

(1) La COP21 en données (2/4) : Modes doux et transports partagés pour une mobilité durable, data.gouv.fr, 07/12/2015
  • Formation pour les villes/régions souhaitant développer la marche et le vélo

Le FLOW project, financé par l’Union Européenne, recherche des villes qui souhaitent apprendre à améliorer leur planification de la mobilité (1) et de la circulation par l’intermédiaire de mesures favorisant la marche et le vélo.

(1) EU project offers cities mobility planning training and support, eltis.org, 07/12/2015
  •  Autoroutes: hausses des péages en 2016

Comme chaque année, cet automne, les compagnies d’autoroutes ont présenté à l’État leur demande de hausse tarifaire selon une formule mathématique inscrite à leur contrat. L’année dernière, la Ministre de l’Ecologie voulait s’attaquer aux profits des concessionnaires d’autoroute.(1) Les discussions avaient abouti au gel des tarifs de 2015 (2), mais elles prévoyaient également de rattraper le manque à gagner de 2015 lissé sur les prochaines. De plus, en 2012 l’Etat avait augmenté de 50% une taxe (3) et avait convenu qu’en contrepartie les sociétés d’autoroutes concernées appliqueraient une hausse de leurs tarifs entre 2015 et 2017 (4). Par conséquent, les augmentations s’élèvent en moyenne à 1% (5) cette année alors que le taux d’inflation, sur lequel elles sont indexées, n’a été que de 0,06 %.

(1) Les mesures prises actuellement permettront-elles de développer les déplacements durables demain?, nosdeplacements.com — (2) Les péages des autoroutes continueront d’augmenter, nosdeplacements.com — (3) Autoroutes : en 2016, les péages vont augmenter, leparisien.fr, 01/12/15 — (4) N.Bg., Autoroutes: Après le gel des tarifs des péages en 2015, une hausse en 2016?, 20minutes.fr, 01/12/15 — (5) Marc Fressoz, Autoroutes : Ségolène Royal joue les innocentes face aux hausses des péages en 2016, mobilicites.com, 02/12/15
  • Les autocars Macron

Selon l’OPTL, l’Observatoire prospectif des métiers et des qualifications dans les Transports et la Logistique, l’autocar a créé 2 500 emplois en 2014 (1) avant l’arrivée de la loi Macron. Les chiffres pour l’année 2015 promettent donc d’être positifs.  Par ailleurs, la loi oblige l’Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières (Arafer) à établir un rapport annuel (2) détaillé de l’activité afin de suivre l’évolution du marché et d’avoir des données pertinentes afin d’évaluer les projets d’interdiction ou de limitations des liaisons de moins de 100 kilomètres. L’Arafer donne jusqu’au 15 février 2016 aux autocaristes, pour transmettre leurs données du premier trimestre.

(1) Marc Fressoz, L’autocar a créé 2500 emplois en 2014 avant l’arrivée de la loi Macron, mobilicites.com, 12/12/15 — (2) Florence Guernalec, Arafer : la collecte d’informations sur les autocars lancée, mobilicites.com, 08/12/15
  • Moyens de paiements pour ses déplacements en transports en commun

La SNCF, la RATP, Orange et Gemalto, se sont s’associées au sein d’une entreprise baptisée Wizzway Solutions pour offrir aux autorités organisatrices de transports un service de billetterie digitale. Grâce à son mobile compatible NFC, le voyageur pourra acheter son titre (1) de transport où qu’il se trouve en France via l’application de son transporteur ou de son AOT. Le grand public pourrait l’utiliser début 2017(2). Concurrente du mobile, la carte bancaire essaie également de se faire sa place. Le système est déjà mis en place dans certaines grandes villes telles que Londres (3) ou Dallas (4). Un article Sopra Steria sur la convergence bancaire (5) revient sur ces démarches, leur utilité et l’accueil du public.

(1) Gemalto, Orange, la RATP et SNCF créent Wizway Solutions, simplifier-la-mobilite.tumblr.com, 13/12/15 — (2) Valérie Collet, Transport: Orange, Gemalto, SNCF et RATP préparent le billet unique sur smartphone, lefigaro.fr, 03/12/15 — (3)
TFL et le paiement sans contact, nosdeplacements.com — (4) Account-based fare collection – just the ticket?, mobility-magazine.com, Issue 22 — (5) Jean-Sebastien Corbeels, Open Payment : La convergence bancaire au service des usagers, blog.soprasteria.com, 10/12/15

Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir les prochains articles. C’est par ici ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *