Actualité transport pour la semaine du 15 au 21 février 2016

NavigoNavigo gogo by Nicolas Mirguet (CC BY-NC)

Financement du Passe Navigo Unique (édition 2016) — Combattre la fraude, l’objectif 2016 — L’expérience client en station — La fin des lignes de nuit? — Quel avenir pour le covoiturage courte distance ?

  • Financement du Passe Navigo Unique (édition 2016)

L’année dernière, Valérie Pécresse s’était positionnée contre le pass Navigo unique (1), mais en tant que nouvelle présidente du STIF, elle doit désormais trouver un moyen pour le financer (2). Dans cet optique, le conseil du Stif du 17 février a confirmé la suppression de la réduction tarifaire dans les transports pour les étrangers en situation irrégulière permettant de baisser le besoin de financement de 40 à 50 millions d’euros. Selon la présidente de Région, cette décision met fin à une mesure injuste (3): « Ceux qui respectent la loi ne doivent pas payer plus que les personnes en situation irrégulière« . Toutefois, Jacques Baudrier, conseiller de Paris (PCF) rappelle que « Lors de la mise en place de cette aide en 2006, seul le FN s’y était opposé (4), et pas la droite UMP ».  Valérie Pécresse compte aussi sur l’augmentation du versement transport pour récupérer 200 millions d’euros supplémentaires et sur la lutte contre la fraude qui rapporterait 150 millions d’euros. Par ailleurs, Manuel Valls s’est engagé par écrit à trouver des solutions pérennes pour 2017 et au-delà et propose la neutralisation d’un contentieux fiscal lié à la taxe sur les salaires à la RATP et un investissement supplémentaire de la RATP en autofinancement pour 2016.

Alors que la nouvelle présidente du Stif a décidé de suivre la ligne engagée par son prédécesseur, la Cour des comptes recommande d’augmenter les tarifs des transports franciliens (5). Valérie Pécresse  exclut cette piste à court terme car « Une augmentation des tarifs ne sera envisageable que si elle est accompagnée d’une amélioration sensible de la qualité de service ». 

Le passe Navigo est en place depuis septembre. Entre sa mise en service et décembre 2015, la vente du forfait Navigo à tarif unique à 70 euros a augmenté de 5% (6),  mais les recettes sont en baisse d’une centaine de millions d’euros.

(1) Le passe Navigo à 70 euros, l’UMP proteste, lefigaro.fr, 11/02/2015 — (2) Florence Guernalec, Le passe Navigo 2016 financé grâce à des acrobaties, mobilicites.com, 17/02/2016 — (3) CONSEIL DU STIF DU 17 FÉVRIER 2016 , stif.org, consulté le 21/02/2016 — (4) Gérald Rossi, Le passe navigo ne manque pas de ressources…, humanite.fr, 16/02/2016 — (5) Béatrice Jérôme, La Cour des comptes préconise une hausse des tarifs de transports en IDF, lemonde.fr, 10/02/2016 — (6) Cathy Dogon, Pass navigo à tarif unique : ventes en hausse, profits en baisse, france3-regions.francetvinfo.fr, 18/02/2016
ARCHIVES: Pass Navigo : Pass Unique disponible / AUGMENTATION DES TARIFS DES TRANSPORTS FRANCILIENS / PASSE NAVIGO UNIQUE (2) / PASSE NAVIGO UNIQUE (1) / LE FINANCEMENT DES TRANSPORTS FRANCILIENS
  • Combattre la fraude, l’objectif 2016

L’objectif de 2016 semblerait être de combattre la fraude. La Cour des comptes constate que la fraude dans les transports coûte très cher et apelle à sévir (1). Valérie Pécresse, la présidente du Conseil Régional, a annoncé le renforcement de la lutte contre la fraude (4). Elle espère que cela rapportera suffisemment d’argent dans les caisses pour participer au financement du Passe Navigo Unique. Cette thématique fait également l’objet de la proposition de loi Savary (2) qui porte sur la sécurité dans les transports. Il est notamment proposé deux mois de prison ferme et une amende de 3.750 euros pour celles et ceux qui signaleront la présence de contrôleurs (3) sur les réseaux sociaux.

(1) Corinne Bouchouchi, Métro, RER… la fraude tranquille, jusqu’à quand ?, tempsreel.nouvelobs.com, 10/02/2016 — (2) revue de presse du 14 au 20 décembre 2015, nosdeplacements.com — (3) Fabrice Pouliquen, Paris: Signaler un contrôleur dans les transports pourra vous conduire en prison,20minutes.fr, 18/02/2016 — (4) Cathy Dogon, Pass navigo à tarif unique : ventes en hausse, profits en baisse, france3-regions.francetvinfo.fr, 18/02/2016
ARCHIVES: Fraude, sécurité et mesures antiterroristes dans les transportsTARIFICATION ET FRAUDE / FINANCEMENT DES TRANSPORTS PUBLICS: QUELLES SOLUTIONS LORSQUE LES RESSOURCES FINANCIÈRES SONT EN BERNES?
  • L’expérience client en station 

La SNCF et la RATP travaillent sur l‘éxpérience client en gare (1) ou en station. La première mise sur la restauration alors que la deuxième mise sur les services de conciergerie. La SNCF revient sur sa stratégie (2) dans une interview pour Alliancy.

(1) Florence Guernalec, La SNCF et la RATP travaillent l’expérience client, mobilicites.com, 18/02/2016  — (2) Dorian Marcellin, A la SNCF, Gares & Connexions met la connaissance client au cœur de sa stratégie, alliancy.fr, 04/02/2016
  • La fin des lignes de nuit? 

Le gourvernement a annoncé la mise en concurrence des lignes de nuits (1) à l’exception de deux lignes qui resteront à la SNCF. Ces trains représentent un gouffre financier. Alors qu’ils n’accueillent que 3% pour des voyageurs, ils représentent 25% du déficit des trains d’équilibre du territoire. Cependant, cette décision ne fait pas l’unanimité. Des passionnés de train et des associations pour le climats ont organisé de petite manifestations pour protester, car cette décision signifie certainement la mort des trains de nuit. (2) En effet, le matériel roulant est à bout de souffle et l’investissement à réaliser pour le renouveler ne permettrait pas d’avoir un prix de transport compétitif. Par ailleurs, ces trains pâtissent des programmes de travaux réalisés de nuit pour gêner le moins la circulation des trains de jour plus nombreux et plus fréquentés.

(1) Elsa Dicharry, Les trains de nuit menacés de disparition, lesechos.fr, 19/02/2016 — (2) Olivier Razemon, Le train de nuit, c’est fini. Ou presque., transports.blog.lemonde.fr, 19/02/2016
  • Quel avenir pour le covoiturage courte distance ? 

Sharette, une appli de covoiturage de courte distance a annoncé début février l’arrêt de son activité (1). Le partenariat avec la RATP cet été à l’occasion des travaux sur le RER A n’aura donc pas suffit. Le covoiturage courte distance n’a pas encore trouvé son modèle et le challenge se révèle complexe car la réglementation qui l’encadre est contraignante (2) et limite les leviers permettant d’encourager la pratique au sein des entreprises. Pourtant, le covoiturage courte distance a un potentiel puisque l’enquête de Vince Autoroutes révèle que les utilisateurs des parkings de covoiturage de son réseau fréquentent essentiellement ces terrains pour le covoiturage domicile-travail (3).

(1) Bruno Gomes, COVOITURAGE : SHARETTE FERME SES PORTES,connexiontt.com, 10/02/2016 — (2) Ghislain Delabie, Y aura-t-il un BlaBlaCar du covoiturage quotidien ?, nnovation-mobilite.fr, 19/02/2016 — (3)  Marie Gouret, Vinci Autouroutes passe le covoiturage à la loupe, wehicles.com, 24/09/2015

————————

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *