Actualité transport pour la semaine du 14 au 20 mars 2016

pot-echappement

Pollution à Paris — Pollution à Londres — Le VLS avec voiturier — Le VLS Open Source — Rencontre nationale du Club des villes et territoires cyclables — Apprécier son trajet domicile-travail, c’est possible ?

  • Pollution à Paris

Selon le palmarès des villes où la circulation est le plus difficile réalisé par Inrix, Paris reste la ville française championne des embouteillages. Un automobiliste Parisien passe en moyenne quarante-six heures chaque année (1) dans les embouteillages, et les plus mal lotis, ceux qui empruntent la section nord de l’A86, perdent en moyenne quatre-vingt-six heures par an. Ces résultats sortent la même semaine que l’annonce d’Airparif d’un nouveau pic de pollution aux particules (PM10). Afin de réagir à cette situation, la Ville de Paris a mis en place le stationnement résidentiel gratuit (2) pour les deux jours concernés par le pic. Concernant les actions sur le plus long terme, Anne hidalgo a lancé la pétition « Pollution de l’air : la santé des citoyens avant celle des lobbys industriels » (3) pour demander à tous les gouvernements européens de garantir l’application des normes de pollution de l’air européennes et dénoncer le lobby automobile. 

(1) Pic de pollution : Paris annonce la gratuité du stationnement résidentiel, mobilicites.com,  17/03/2016 — (2) Anne-Aël Durand, Les Parisiens restent les champions des embouteillages, lemonde.fr, 17/03/2016 — (3) Anne Hidalgo, Pollution de l’air : la santé des citoyens avant celle des lobbys industriels, change.org, consulté le 20/03/2016
  • Pollution à Londres

Selon l’étude d’Inrix citée plus haut, Londres est la ville eurpéenne où les automobilistes perdent le plus de temps dans les embouteillages. Un automobiliste Londonien passe en moyenne 101 heures chaque année bloqué dans la circulation. (1) Ce niveau record s’expliquerait par un nombre très élevé de travaux routiers, destinés justement à améliorer la fluidité. Il n’est donc malheureusement pas surprenant que le taux de pollution atmosphérique provoque le décès de près de 9 500 personnes chaque année. Afin de lutter contre les forts de pollution, une opération originale a été lancée : Pigeon air Patrol. (2) L’idée est de proposer aux Londoniens de parrainer un pigeon doté de capteurs et de GPS, qui mesure la qualité de l’air en temps réel.

(1) Richard Poirot, Il y a pire que les bouchons parisiens, liberation.fr, 18/03/2016 — (2) Lara Charmeil, Pour connaitre la qualité de l’air, les Londoniens peuvent désormais consulter les pigeons, wedemain.fr, 18/03/2016
  • Le VLS avec voiturier 

A Montréal, le Bixi reprendra du service le 15 avril. Pour cette nouvelle saison, le sytème de vélo en libre service offrira lors des principaux évènements un système de voiturier (1) pour prendre en charge les vélos quand les stations sont pleines.

(1) Pierre-andré Normandin, Bixi offrira un service de voituriers, lapresse.ca, 14/03/2016
  • Le VLS Open Source

Un système de vélo en libre service Open Source (1) pour les petites villes, les universités et les entreprises.

(1) OPEN SOURCE BIKE SHARE, opensourcebikeshare.com, consulté le 20/03/2016
  • Rencontre nationale du Club des villes et territoires cyclables

Le Club des villes et territoires cyclables a organisé sa rencontre nationale 2016 (1), le 16 mars à Paris. Parmi les sujets abordés, la loi LAURE, l’IKV, le cédez-le passage au feu rouge.
La loi LAURE a 20 ans, une bonne occasion pour faire le point. Cette loi instaure l’obligation de créer des itinéraires cyclables à l’occasion des réalisations ou des rénovations des voies urbaines. Cependant, cette loi ne serait encore connue de toutes les collectivités, notamment les plus modestes. Il a aussi la réalité terrain qui rend parfois très difficile l’application de la loi. De manière général, le bilan est mitigé.
Concernant l’indemnité kilométrique son application est encore trop récente pour tirer des conclusions sur ses effets. En revanche, la possibilité pour les salariés du public a été discutée. Un projet de décret circule, mais l’Etat employeur a peur pour ses finances.

(1) Morgan Boëdec, Extension de l’indemnité vélo et voirie mixte : deux enjeux clés pour les villes cyclables, localtis.info, 21/03/2016
  • Apprécier son trajet domicile-travail, c’est possible ? 

Les études montrent souvent la longueur du trajet domicile-travail impacte la qualité de vie (santé, vie familiale, …) et de travail des salariés. Pourtant des études montrent que certaines personnes apprécient ce trajet (1), d’où cela vient-il ? Il semblerait qu’un salarié heureux dans son travail apprécie davantage ces trajets, tout comme un salarié bien payé. Le mode de déplacement joue aussi un rôle important. La part d’automobilistes à apprécier leur trajet est plus importante que la part d’usagers. Le facteur le plus important est la durée du trajet. Les trajets en transports en commun étant plus longs qu’en voiture, c’est également pour cette raison que les usagers sont moins nombreux à apprécier leur trajet domicile-travail.

(1) Joe Pinsker, A Mystery of Our Time: The People Who Enjoy Commuting, citylab.com, 17/03/2016

————————

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *