Actualité transport pour la semaine du 28 mars au 3 avril 2016

jeune-pietonYouth won’t stop by x1klima(CC BY-ND)

Le remplaçant de Sophie Mougard au Stif — Évolution du métier « transportation planner » — Uber s’intègre aux autres applications, et les applications de transports en commun ? — Lutter contre le harcèlement sexiste — La lutte contre la fraude très active — Sécurité et mobilité des adolescents piétons. 

  • Le remplaçant de Sophie Mougard au Stif 

Au début du mois de mars, Sophie Mougard annonçait le non-renouvellement de son détachement au Stif qui devait avoir lieu le 17 mars. Cette décision ne semblerait pas liée au changement politique récent, mais plutôt à l’avenir financier incertain (1) accentué par la création du Pass Navigo Unique. Trouver une solution à cette question sera le défi de Laurent Probst, nommé directeur  général du STIF (2) le mercredi 30 mars. D’ailleurs, ce même jour, les élus du Stif ont voté à l’unanimité un vœu demandant au gouvernement (3) d’autoriser SNCF Réseau à recruter 450 agents supplémentaires d’ici à début 2017 et d’engager un investissement de 800 millions annuel dans le but d’assurer la régénération et l’amélioration du réseau en Île-de-France.

(1) Le départ de Sophie Mougard, mobilettre.com, 08/03/2016 — (2) Valérie Collet, Les défis du nouveau patron pour les transports en Île-de-France, lefigaro.fr, 31/03/2016 — (3) Florence Guernalec, IDF : le Stif réclame davantage de moyens pour le réseau ferroviaire, mobilicites.com, 31/03/2016
  • Evolution du métier « transportation planner »

Une réflexion sur l’évolution du métier de Madame et Monsieur Déplacements (1) dans les collectivités. Comment l’arrivée des entreprises de nouvelles technologies dans le domaine du Transport  impacte la profession ? Ou comment l’implication plus importante et plus large du grand public dans les transports change la manière de travailler ?

(1) James Gleave, Who would be a transportation planner in this day and age?, mobilitylab.org, 28/03/2016
  • Uber s’intègre aux autres applications, et les applications de transports en commun ?

Uber facilite le fonctionnement d’autres applications avec ses services. Dans le but d’améliorer l’expérience usager, l’entreprise permet aux applications tierces d’ajouter facilement un bouton Uber (1). Les clients de ces applications pourront alors utiliser le service Uber sans avoir à sortir de l’application initiale. Pourquoi les applications de recherche d’itinéraire de transports en commun ne suivraient-elles pas cet exemple ? Imaginez que vous allez sur La Fourchette, mais au lieu d’avoir le nom de la station de métro la plus proche, vous avez le bloc de recherche Vianavigo intégré avec l’adresse du restaurant déjà entrée. Il ne vous reste donc plus qu’à entrer votre adresse.

(1)Aaron Souppouris , Uber is deeply integrating with other apps, engadget.com, 30/03/2016

  • Lutter contre le harcèlement sexiste

La Fnaut lance un questionnaire sur le harcèlement (1) sexiste et les violences sexuelles envers les femmes dans transports publics. L’objectif est de mesurer  l’impact du harcèlement sur l’utilisation des transports collectifs et d’étudier l’efficacité du plan national mis en place pour lutter contre ces comportements. En Allemagne, die Mitteldeutsche Regiobahn va mettre en place un compartiment interdit aux hommes (2). Il se situerait, sur la ligne Leipzig-Chemnitz, à l’arrière du train, proche du personnel de bord pour une intervention rapide en cas de problème.  Considérée comme un aveu d’échec, cette décision fait polémique.

(1) Céline Boff, Harcèlement sexiste dans les transports: «Mesdames, répondez à notre questionnaire!», 20minutes.fr, 30/03/2016 — (2) Wagons réservés aux femmes : l’Allemagne relance une idée très décriée, metronews.fr, 01/04/2016
  • La lutte contre la fraude très active

Selon la Cour des comptes, la fraude aurait coûté 191 millions d’euros de perte (1) de recettes nettes en 2013 à la RATP. Il y a deux semaines, la loi Savary sur la sûreté dans les transports était promulguée (2). Cette loi comporte un volet pour lutter contre la fraude.  À la vue des titres de cette semaine, ces chiffres et la loi ont fait réagir les transporteurs: Lille: Comment Transpole a fait chuter le taux de fraudePourquoi frauder dans les transports devient très risquéValenciennois : Transvilles ne laisse plus gagner les champions de la fraudeFraude dans les transports : la RATP sort l’artillerie lourde

(1) Margaux Baralon, Pourquoi frauder dans les transports devient très risqué, europe1.fr, 29/03/2016 — (2)Actualité transport pour la semaine du 21 au 27 mars 2016, nosdeplacements.com
  • Sécurité et mobilité des adolescents piétons 

Article scientifique portant sur l’accidentologie des adolescents piétons âgés de dix à quinze ans. À travers une étude menée sur le territoire la communauté urbaine lilloise, l’article apporte des enseignements sur les déterminants de l’implication particulière des adolescents dans les accidents de piétons (1).

Élisa Maître, Florence Huguenin-Richard et Thierry Brenac, « Sécurité et mobilité des adolescents piétons dans l’espace urbain : l’exemple de la communauté urbaine de Lille  », Cybergeo : European Journal of Geography [En ligne], Espace, Société, Territoire, document 776, cybergeo.revues.org, 01/04/2016

————————

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *