Actualité transport pour la semaine du 2 au 8 novembre 2015

cycliste-nuit

Bicycle Rider by Sascha Kohlmann (CC BY-SA)

Temps de transport – déplacements domicile-travail — La fracture mobilité — L’ouverture du métro toulousain jusqu’à 3h du matin est un succès — Voiture autonome, pour ou contre ?  — Des places pour l’autopartage dans les rues parisiennes — « Cyclistes, brillez ! » — Fin de l’incitation fiscale pour les flottes de vélo en entreprise ?

  • Temps de transport – déplacements domicile-travail

Selon une étude de la Dares (1), le service statistiques du ministère du Travail, les Français  mettent en moyenne 50 minutes pour aller au travail et en revenir. Ce temps moyen, qui s’est allongé de 10 minutes en 12 ans, cache aussi d’importantes disparités géographiques. Les habitants de région parisienne mettent en moyenne 68 minutes tandis que ceux des petits pôles urbains mettent 35 minutes. Par ailleurs, le recours aux transports en commun a baissé de 15% à 11% (2) et la voiture reste le principal mode de déplacement.

(1) Dares, Les temps de déplacement entre domicile et travail, Des disparités selon l’organisation des horaires de travail, n°081, travail-emploi.gouv.fr, novembre 2015 — (2) Les Français mettent en moyenne 50 minutes pour aller au travail et en revenir, lesechos.fr, 02.11.2015
  • La fracture mobilité

Selon le rapport 2015 du Secours catholique(1), la France compterait entre 6 et 8 millions de « précaires de la mobilité ».  En raison des coûts du logement, les plus précaires sont souvent obligés d’habiter dans des lieux reculés, éloignés des zones d’emplois et proposant une offre de transports en communs limitée. Le Secours catholique parle de « double peine« (2).

(1) Statistiques d’accueil 2014, La fracture mobilité, secours-catholique.org, 11.2015 — (2) Pauvreté : le manque de transport est un « très gros frein au retour à l’emploi », lesechos.fr, 05.11.2015
  • L’ouverture du métro toulousain jusqu’à 3h du matin est un succès

Le 7 novembre 2014, le Syndicat mixte des transports en commun de Toulouse étendait l’amplitude du métro jusqu’à 3h du matin les vendredis et samedis. Comme souvent avec ce type de décision, elle a été suivie d’une grève des conducteurs de métro (1) qui voulaient une revalorisation de leur salaire, du repos supplémentaire et un renforcement de la sécurité. Cette grève a duré plusieurs mois, mais a finalement pris fin début juin 2015 (2)). Malgré ces soucis, l’ouverture du métro toulousain jusqu’à 3 heures du matin est un succès (3). Alors que le SMTC Tisséo avait estimé 7 000 à 10 000 validations par nuit,  ils en compte finalement en moyenne 13 000. Fort de ce succès, Tisséo confirme vouloir étudier une extension de la mesure aux jeudis (4).

(1) Anthony Assemat, Toulouse. Les 5 questions clés autour de la grève du métro, actu.cotetoulouse.fr, 07.01.2015 — (2) David Saint-Sernin, Fin du mouvement social dans le métro toulousain et fonctionnement le week-end jusqu’à 3 heures du matin, actu.cotetoulouse.fr, 05.06.2015 — (3) Christine Cabiron, Toulouse : l’ouverture du métro jusqu’à 3h du matin a trouvé son public, mobilicites.com, 05.11.2015 — (4) David Saint-Sernin, Toulouse. Tisséo en faveur du métro jusqu’à 3 heures du matin le jeudi aussi, actu.cotetoulouse.fr, 07.11.2015
ARCHIVESMÉTRO DE LONDRES EN GRÈVELES TRANSPORTS DE NUIT EN ILE-DE-FRANCE
  • Voiture autonome, pour ou contre ?

Etes-vous pour ou contre la voiture autonome? Ceci n’est pas une question simple à répondre tout simplement parce que certaines réponses restent encore en suspens. Un article de Guillaume Von Der Weid dans Libération pose la question de l’éthique (1). En cas d’accident inévitable, la voiture autonome peut, soit prendre la route où elle tue 5 personnes, soit le trottoir où elle évite le groupe mais tue une personne, que doit-elle choisir ? Dans un autre cas, la voiture autonome peut, soit prendre la route où elle tue 5 personnes, soit éviter le groupe mais tuer le conducteur sachant que vous êtes le conducteur, que doit-elle choisir? A l’inverse, l’article de City Lab reprend trois peurs liées à la voiture autonome et montre pourquoi celles-ci sont infondées (2) ou pourquoi il reste tout de même plus intéressant de développer la voiture sans conducteur.

(1) Guillaume Von Der Weid, Une voiture autonome doit-elle se suicider ?, liberation.fr, 05.11.2015 — (2) Eric Jaffe, 3 Shortsighted Fears About Self-Driving Cars That Miss the Point, citylab.com, 02.11.2015
  • Des places pour l’autopartage dans les rues parisiennes

La mairie de Paris avait lancé, le 16 mars 2015, un appel à candidatures pour attribuer plus de 200 places de stationnement en voirie à des sociétés d’autopartage (1). Lesopérateurs retenus sont (2) Communauto, Zipcar, Ubeeqo, Bluecarsharing et IER. Les véhicules sont électriques et hybrides. Pour chaque place reservée, l’occupant à une autorisation d’occupation temporaire du domaine public de 3 ans ou de 6 ans lorsque celle-ci est équipée d’une borne de recharge.

(1) 200 places de stationnement pour les services d’autopartage, Actualités des Transports pour la semaine du 16 au 22 mars 2015, nosdeplacements.com — (2) Florence Guernalec, Paris : les places d’autopartage attribuées, mobilicites.com, 05.11.2015
ARCHIVESLA VOITURE DE DEMAIN: UNE VOITURE PARTAGÉE
  • « Cyclistes, brillez ! »

Du 2 au 8 novembre 2015, la FUB  menait la campagne « Cyclistes, brillez ! » pour un bon éclairage des vélos. Pour l’occasion, la Fédération a publié un dossier complet sur l’éclairage des vélos (1)et demande la révision et l’actualisation de la réglementation nationale (2) d’éclairage des vélos, pour offrir une meilleure sécurité aux cyclistes. Vous trouverez également un résumé de la réglementation (3) et des recommendations dans l’article de Gabriel Siméon pour Libération.

(1) A vélo, voir et être vu, c’est vital !, fubicy.org, consulté le 08.11.2015 — (2) Florence Guernalec, La FUB fait campagne pour un bon éclairage des vélos, mobilicites.com, 06.11.2015 — (3) Gabriel Siméon , Eclairage à vélo : pour y voir plus clair, liberation.fr, 05.11.2015
  • Fin de l’incitation fiscale pour les flottes de vélo en entreprise ?

Le projet de loi finances 2016 (PLF) déshabille le volet vélo de la loi de transition énergétique. L’incitation fiscale destinée aux entreprises qui mettent à la disposition de leurs salariés une flotte de vélos pour leurs trajets domicile-travail pourrait ainsi ne jamais être déployée. L’article 39 de la loi de transition énergétique offre une incitation fiscale aux entreprises qui mettent à la disposition de leurs salariés une flotte de vélos pour leurs trajets domicile-travail. Or, l’article 47 du PFL 2016 le supprime (1). Par conséquent, le club des Parlementaires pour le vélo a déposé un amendement (2) pour la suppression de l’article 47.

(1) Olivier Razemon, Pataquès fiscal autour des flottes de vélo en entreprise, transports.blog.lemonde.fr, 04.11.2015 — (2) Florence Guernalec, Flotte de vélos en entreprise : l’incitation fiscale menacée par Bercy, mobilicites.com, 03.11.2015

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir nos prochains articles.

>> C’est par ici ! <<

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *